Les témoignages

Dimanche 24 mai 2015, au moment du petit déjeuner, il fait beau, nous déjeunons à l’extérieur sur la table de jardin. Nous oublions sur le feu la casserole d’eau qui chauffe pour le thé.  Au moment où ma fille me l’apporte pour me servir, je la heurte : une bonne quantité d’eau bouillante se déverse sur la table ajourée et une partie atteint ma cuisse droite située dessous. J’enlève immédiatement mon corsaire : je suis bien brûlée. Je laisse couler de l’eau froide assez longuement puis, sur les conseils d’une amie j’enduis la plaie de Miel de Manuka et fait un pansement.

C’est le WE de Pentecôte, je ne me déplace pas aux urgences et décide d’attendre le mardi pour consulter mon médecin généraliste. La douleur est supportable, je vais même faire du VTT l’après-midi.

Le mardi, le médecin m’indique que j’ai bien procédé, que la plaie est « jolie » et me prescrit des soins infirmiers. Elle prévoit au minimum trois semaine de cicatrisation et pas de baignade pendant au moins 1 mois ½ pour éviter les risques d’infection.

Les premiers soins sont effectués le soir même : l’infirmier décide de nettoyer correctement la plaie afin qu’une nouvelle peau puisse se reconstituer correctement : il retire donc le premier film transparent qui s’était reconstitué … ce n’est pas une partie de plaisir et la douleur est importante. Durant les 2 jours suivants, celle-ci ne cesse d’être présente. En fait je souffre plus que le jour de l’accident ou le lendemain.

Mes collègues au travail s’aperçoivent que je souffre et le conjoint de Bernadette, qui travaille avec moi,  me fait part le jeudi des « dons » de pareuse de feu qu’elle possède. Contact est pris le soir même et un rdv programmé pour le lendemain.

5 jours ont passé déjà depuis l’accident et Bernadette reste prudente sur l’effet que pourra avoir son intervention sur moi.

Je suis confiante et la laisse agir en essayant de « m’ouvrir à elle ». Je sens que ça va marcher…

Le lendemain matin, c’est assez incroyable, la douleur qui ne m’avait pas quittée depuis 3 jours a disparu !

J’en parle à l’un des infirmiers qui a déjà travaillé avec des « pareurs » de feu. Il me confirme que c’est efficace et que la cicatrisation sera bien plus belle et plus rapide .

En effet, si je me souviens bien, dès le mardi suivant les soins infirmiers à la Flamazine ont cessé  et  j’ai continué à  faire des pansements de protection jusqu’à complète cicatrisation. En 15 jours c’était terminé !! Je suis retournée à  la piscine au bout de 3 semaines. Puis j’ai protégé ma « peau de bébé » pendant tout l’été : zéro exposition, short long et crème solaire !!

J’ai tenu à transmettre des photos régulièrement de l’évolution de la cicatrisation afin d’apporter mon témoignage. Un an après, c’est quasiment invisible !

Je continue à protéger des premiers soleils et je pense que bientôt ce ne sera plus un problème.

Encore merci Bernadette pour votre aide précieuse !

Marine, 2017

J'ai consulté Bernadette hebdomadairement pendant plusieurs mois. Elle a su être à mon écoute et à adapter ses soins à mes besoins. Son contact invite instantanément au lâcher prise et à l'écoute de soi. Au fils des séances, je me suis sentie apaisée, plus en accord avec moi-même. Ces rencontres m'ont permise de me mieux me comprendre et d'appréhender le futur plus sereinement. Elle m'a aidée à débloquer mes peurs et à accepter mon passé pour mieux avancer. 

Bernadette, je vous remercie chaleureusement de votre aide !

Merci à vous Marine, cela me va droit au coeur et je vous souhaite belle route à vous !

Merci pour votre confiance !

Bonjour bernadette, 2019

ce petit sms pour vous dire merci car je vois tellement de mieux en ce moment... Mais il n'y a pas un jour sans que je vous dise merci par la pensée. A très vite Ar....

Je suis ravie pour vous cordialement

Rémy : 2019

témoignage oral : à la dernière séance, Rémy m'a surprise quand je lui ai demandé s'il était surpris du résultat car d'un état d'eczéma horrible sur tout le corps et extrêmement douloureux ; il a retrouvé sa peau normal sans aucune cicatrice après avoir suivi plusieurs séances de soins. Sa réponse a été : " Non, quand j'ai vu votre photo sur internet, je savais que je serai guéri !"  

Quel super témoignage que cette confiance accordée à son thérapeute ! c'est aussi cela le chemin de guérison.

Bonne route Rémy, Soi heureux !

Jacques : novembre 2019

Je suis allé voir Bernadette en désespoir de cause car après avoir fait le tour des professionnels je n'avais pas de résultats, les douleurs étaient persistantes et m'obligeaient à rester en arrêt maladie, je risquais de perdre mon travail. 

La première séance a nettement apaisé la douleur et je commençais à pouvoir mieux mobiliser mon bras. A la deuxième séance, la douleur est partie, suffisamment pour reprendre le travail. Ouf !!! J'ai compris pourquoi je souffrais et comment m'en libérer. Cela m'a libéré le corps et l'esprit de blocages émotionnels. Merci Bernadette